L'objectif : Gérer l'herbe

Dans la viticulture les désherbants ont provoqués de nombreux dégâts et depuis une quinzaine d’années la tendance est à la réapparition de l’herbe dans le vignoble.
L’enherbement, intégral ou non, reprend ses droits et cela représente de nombreux avantages, car l’herbe :

  • est une source de matière organique qui régénère la vie biologique souterraine
  • aide à lutter contre les phénomènes d'érosion et favorise le bon état sanitaire de la vigne
  • permet d’améliorer la portance du sol et donc d’éviter les tassements dus aux multiples passages de gros engins


Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter "l'enherbement, une bonne pratique pour la vigne" , ainsi que "L'enherbement une pratique qui protège les sols"

Source : Agreste – Enquête sur les pratiques culturales des viticulteurs par le Ministère Français de l’agriculture.

L’inconvénient est qu’elle pousse beaucoup et vite, il faut donc gérer l’herbe.

Il existe principalement 3 procédés traditionnels de gestion de l’herbe dans la vigne.

  • Le désherbage mécanique oblige à plusieurs passages en tracteur, ce qui tasse le sol et peut l’asphyxier en limitant les échanges gazeux et hydriques.
    De plus les tondeuses interceps ne sont pas capables de travailler au plus près des ceps, sans risquer de les blesser ou même de les couper.
  • Le travail intégral du sol (chaussage, déchaussage et décavaillonnage) a les mêmes inconvénients.
  • Le désherbage chimique, éradique la vie microbienne du sol, pourtant si importante.



La solution : Un enherbement maitrisé

En rupture avec les matériels traditionnels toujours plus gros et toujours plus chers, VITIROVER apporte LA RÉPONSE que de nombreux vignerons attendaient : Une Micro tondeuse autonome, d’ultra haute précision.

Vitirover est fondé sur des principes simples :

  • peu de travail à la fois et une spécialité, la tonte
  • travail lent mais permanent (500 m/heure)
  • autonomie énergétique complète grâce au système solaire
  • pilotage par GPS (la parcelle travaillée est fermée par ses coordonnées GPS, le Vitirover n’en sortira pas)
  • aucun risque de blesser ou de couper le pied de vigne même si Vitirover travaille à moins de 2 cm de celui-ci
  • légèreté (10 kg) et faible encombrement (L.660 x l. 390 x H. 260 mm)

Grace à VITIROVER, le vigneron réduira considérablement ses apports d’intrants dans la vigne et réalisera une économie non négligeable chaque année.

VITIROVER n’a pas de concurrence directe, il est la première proposition micro-robotisée faite au monde viticole. (Premier brevet mondial sur le sujet).



Avantages pour le vigneron

Confort d'utilisation :

ZERO stress, la mise en œuvre est très simple pour le viticulteur par le biais d’une application très simple à utiliser sur téléphone portable.
ZERO risque, aucun incident ne peut avoir de conséquences définitives pour la vigne (à l’inverse des procédés classiques de culture de la vigne).

Economie :

ZERO coût de fonctionnement.

Bonne santé de la vigne :

  • L’enherbement limite l’effet splashing
  • diminue le risque botrytis
  • entretient la couche humique
  • augmente les résistances naturelles de la vigne.

Entretien :

ZERO panne(contrat de maintenance annuel).
Une machine peut tomber en panne mais pas un «troupeau» de machines !

Valorisation

La méthode Vitirover aura par rapport aux techniques classiques un impact visuel très important valorisant pour le viticulteur et pour la propriété utilisatrice.



Avantages pour l'environnement

Plan Ecophyto 2018 : Le Plan Ecophyto 2018, décidé par le gouvernement français en 2007, impose à l’agriculture de diviser par deux l’usage des produits phytosanitaires d’ici à 2018.

Il y a déjà plusieurs dizaines de molécules chimiques interdites; en particulier, les désherbants.
L’utilisation de Vitirover permet d’éliminer les désherbants et de limiter les produits chimiques.
Bilan Carbone : Le CIVB et le CIVC ont réalisé le bilan carbone de la profession : le plus gros poste est celui de l’énergie. VITIROVER fonctionne en totale autonomie solaire.
Les consommateurs pressent les agriculteurs : Le vin BIO croit de 10% par an.

Vitirover projette une forte image BIO
Vitirover n'utilise ni essence, ni gasoil, ni huile et aucune fumée n'est générée.
Remplacer le désherbage chimique par un Vitirover représente chaque année sur chaque hectare, l’économie de :

  • 60Kg de produits désherbant
  • un minimum de 200 litres d’eau
  • 179 litres de gasoil
  • 195kg de CO2
  • 107g de NOx
  • 5,3g of PM
  • sans parler de la préservation de la qualité de l’eau qui s’infiltre vers les nappes phréatiques.

Zéro désherbant, zéro gasoil, bilan carbone positif.
Zéro émission, pas d’érosion, biodiversité,
Moins de prophylaxie chimique, moins d’engrais.